Six heures plus tard: Stockholm

Six heures plus tard... en Scandinavie! Le journal de bord et les aventures d'une enseignante de Montréal partie vivre en Suède pour un an.

18 juin 2012

Histoire de peinture

Vous vous demandiez où j'étais. Pas bien loin en fait. À une ville d'ici, dans mon nouvel appartement. Qui dit nouvel appartement dit aussi session de redécoration intense. Qui dit décoration dit peinture. 

DSCN1881

À vrai dire, j'aime bien peinturer. Ça a même quelque chose d'un peu zen. Mais peindre des plafonds me donne des envies de meurtre. D'abord parce que la posture vous casse le cou en plus de vous forcer à descendre retremper le rouleau à chaque fois. Ensuite parce que le foulard que vous avez mis sur votre tête pour protéger vos cheveux finit par glisser sans crier gare, vous laissant sans le savoir vous décorer la tête de minuscules goutelettes de blanc. Aussi parce qu'en peinturant blanc sur blanc, vous oubliez où vous avez déjà passé et devez tout refaire en double pour être certain de ne rien avoir oublié. Et parce qu'inévitablement, oui, vous avez oublié un petit coin... que vous découvrez le lendemain, lorsque tout est sec et que les pots de peinture son rangées. 

En tout cas, bien contente que ça soit terminé. Vendredi, ça sera les électros et la table. Bientôt internet. Vous aurez donc des nouvelles fraiches de mon nouveau voisinage sous peu. Du plaisir en perspective. 

Posté par vorteex à 14:36 - Au quotidien (Montreal) - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire