Six heures plus tard: Stockholm

Six heures plus tard... en Scandinavie! Le journal de bord et les aventures d'une enseignante de Montréal partie vivre en Suède pour un an.

05 mai 2012

C'est du spaghetti ton bras!

DSCN1835

Parmi les choses qui font que je blogue moins, il y a la danse. La danse orientale d'abord (ou danse du ventre) avec les filles du lundi, où l'on apprend que la coordination, c'est loin d'être aussi simple qu'il ne paraît. Les plus chanceux d'entre vous auront vu les photos de mon dernier spectacle, costumée à la mode des mille et unes nuits. Une super expérience et un beau défi en soi.

Aujourd'hui, je suis allée m'acheter des souliers de danse latine. Pour la salsa, surtout. Je préfères danser à plat, mais pour les cours, c'est mieux. Je ne vous raconterai pas comment je me suis encore perdue en cherchant la rue (que j'avais dépassée depuis déjà une bonne heure... à pied), moi qui pensais que pour cette fois, je pourrais bien me passer de carte. Bref, j'ai les jambes en compote. Mais ça valait la peine. J'avais fait plusieurs magasins plutôt douteux (dans le sens de laids), et j'avoue que j'avais des doutes. À chaque fois, je ne trouvais rien d'excitant, ou il n'y avait tout simplement pas ma grandeur, les vieilles dames me laissant subtilement sous-entendre que "dans les grandes tailles, il y a moins de choix". Grande taille?? Alors quand j'ai appelé la boutique pour demander s'ils avaient plusieurs modèles, la dame s'est exclamée que oui. Ben voyons... Elle avait pourtant dit vrai. J'ai pu exactement trouver ce que je cherchais, avec un talon pas trop haut. 

Les lectrices se diront peut-être que ces chaussures leur semblent familières. Tant qu'à s'acheter quelque chose, autant mieux y aller à fond dans la fantaisie. Après tout, ce n'est pas des trucs qu'on chausse pour aller faire les courses. Bref, voici un petit quelque chose qui vous rafraîchira la mémoire (à 01:53 par exemple):


Dirty Dancing - Hungry Eyes (Eric Carmen) par STARDUST72


Hon! Ha! Je sais. Voilà à quoi j'occupe mon temps. Les petis maillots laids en moins, évidemment. Je vais vous dire un truc. Danser, c'est vraiment pas naturel chez moi. D'abord je n'aime pas trop, je n'ai pas de coordination et je suis souvent de celles qui se demandent si elles n'ont pas loupé un cours ou une explication tellement tout le monde a l'air de comprendre du premier coup. Mais c'est pas grave. Je ne vais pas me limiter à ce qui est "mon style" ou ce dans quoi je suis certaine d'exceller. Je me suis dit que la danse, les spectacles et les costumes à la Dancing with the stars, ce n'était pas juste pour les belles filles des films. Avec de l'intérêt et de la pratique, on arrive à faire de petits miracles. Alors que vous vouliez vous prendre pour une agente du FBI en vous entraînant au champ de tir, réciter du Molière devant une salle comble, faire du cheerleading, vous lancer dans le sauvetage en forêt, la moto, le chant, le football.. ne laissez pas ces idées folles dans les films et donnez-vous une chance.

Posté par vorteex à 23:22 - Au quotidien (Montreal) - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je fournis les bouchons

    Moi, je vais essayer le chant , je crois.......

    Posté par Mago, 06 mai 2012 à 00:27

Poster un commentaire