Six heures plus tard: Stockholm

Six heures plus tard... en Scandinavie! Le journal de bord et les aventures d'une enseignante de Montréal partie vivre en Suède pour un an.

06 novembre 2011

Matinée

DSCN1637

Le soleil se lève sur un Veracruz bleu et blanc et nous rappelle à quel point l'été fait du bien. On commence la journée chez Suriana, au coin de la rue (ne le cherchez pas sur la photo, c'est pas là). C'est un petit resto familial bien relax où l'on peut manger un peu de tout, avec toutes les portes et fenêtres grandes ouvertes. Il n'y a jamais personne quand j'y vais, mais vers trois heures, tous les environs semblent s'y rassembler en famille pour manger. Je suis toujours servie par la même dame, pas très jasante, mais qui semble travailler dur. Rôde parfois la redoutable Angeli, une petite fille qui n'a pas la langue dans sa poche et qui n'hésite pas à vous dire que vous avez une sale tête ce jour-là, ou que la rougeur sur votre coude vous tuera très bientôt. Le menu est plutôt simple, mais j'arrive toujours à commander quelque chose de différent. Par contre, aucun déjeuner ne serait complet sans un grand jus d'orange fraichement pressé. On s'assoit à l"ombre, on sirote son verre en regardant les premiers passants marcher. Puis on profite de la ville encore endormie et du soleil bas pour aller prendre une petite marche pour digérer tout ça. 

Les rues sont tranquilles et on ne voit passer que des taxis rouge et blanc qui vous klaxonnent au passage. Quelques braves femmes vêtues d'une robe légère balaient ou arrosent l'entrée de leur commerce tandis que des hommes brandissant une serviette s'affairent à assigner une place de stationnement aux rares voitures circulant à cette heure. D'autres préparent plutôt leur petit étalage de bidules à vendre, des oiseaux en plastique, des chapelets et des gazous sans valeur qu'ils essayeront de refiler aux passants contre une poignée de monnaie. 

Je suis ensuite retournée à ma chambre, il commençait à faire chaud, et les oeufs commençaient à me peser un peu sur l'estomac. 

Posté par vorteex à 19:42 - Mexico - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire