Six heures plus tard: Stockholm

Six heures plus tard... en Scandinavie! Le journal de bord et les aventures d'une enseignante de Montréal partie vivre en Suède pour un an.

21 août 2011

PIN in the a**

Avec ma chance surnaturelle en informatique, j'ai réussi à bloquer deux de mes comptes en un seul week-end. Tout ça à cause d'un code oublié! Je sais pas vous, mais j'ai des codes pour tout. Messagerie, banque, travail, cartes, abonnements divers... on en vient qu'on ne sait plus quoi inventer comme combinaison de chiffres et de lettres, mais pire encore: on ne se rappelle plus ce qu'on a inventé il y a des mois, alors qu'on a dû, sous l'inspiration du moment, pondre un énième code de merde pour une application dont on ne se servira jamais.

Bref.

En voulant recharger mon téléphone, j'ai mal entré le code de ma carte de crédit dans leur nouvelle "étape de sécurité supplémentaire" que je n'ai jamais demandée. Résultat: bloquée. 

Plus tard, en voulant retrouver mon numéro d'employé (qui allait me servir à installer un logiciel important), j'ai essayé plusieurs versions de la question "Quelle était le nom de la première rue sur laquelle vous avez grandi", essayant de retrouver l'orthographe exact que la Marie d'il y a 2 ans avait écrit. Malgré mes changements de majuscules, mes "s" supplémentaires et tout ça, j'ai quand même réussi à saboter l'accès au compte. Le meilleur moyen de se protéger de nous-même! Reste à essayer de contacter le bureau technique pour essayer de rétablir tout ça, mais il serait peut-être plus simple de changer carrément d'emploi. 

Posté par vorteex à 17:06 - Au quotidien (Montreal) - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Arf, les mots de passe ! J'ai eu quelques déboires aussi. Jusqu'à il y a peu et dans la mesure du possible, j'utilisais ma date de naissance. Je sais, très mauvaise idée... Du coup, il a fallu que je change tout le jour où j'ai été cambriolée car ma date de naissance figurait sur des documents stockés dans l'ordinateur. J'en utilise un autre beaucoup moins facile à deviner aujourd'hui de manière systématique quand j'ai la possibilité de choisir, mais certains codes comme celui de la CB ne sont malheureusement pas configurables... Pas simple pour les ceusses qui ont des absences ponctuelles ou un Alzheimer précoce.

    Posté par Sparadra, 25 août 2011 à 21:21

Poster un commentaire